Jules Bonnot

Jules Joseph Bonnot
né le 14 octobre 1876 à Pont de Roide (Doubs)
à 21h selon l’état-civil.
Balance ascendant Cancer

Sous couvert d’anarchisme, il fut le meneur de ce que la presse appela la bande à Bonnot, un groupe illégaliste qui multiplie braquages et meurtres en 1911 et 1912.

Qualifié par les journaux de “célèbre bandit”, il est considéré comme le chef des “bandits en automobile”, qui n’hésitent pas à railler la police (à vélo), impuissante à les arrêter.
Leur épopée ne dure que quelques mois mais elle est sanglante et laisse une immense légende.

Jules Bonnot, un être sensible mais agressif.

Logiciel Astro PC Auréas Paris

Par la valorisation du Cancer influencé par Mars il a :

– une sensibilité féminoïde
– le besoin de s’engager et de combattre pour une idéologie sociale
– une agressivité instinctive et meurtrière
– une instinctivité dominante.

Jules Bonnot par l’influence particulière de Mars recherche :
– le conflit, le trouble, l’agitation
– l’échec, le conduisant à des situations dévalorisantes.

Violent et méchant mais vif et habile au volant.

Il a une habileté, une vivacité et une agilité rares qui font dire de lui qu’il a un art diabolique de la conduite automobile. Ainsi, en 1910, à Londres, il est embauché, un temps, comme chauffeur de Sir Arthur Conan Doyle, père de Sherlock Holmes !

Révolutionnaire et pionnier

Faire ce qui ne s’est jamais fait est dans sa nature de révolutionnaire (influence d’Uranus) avec le sens de la provocation et du sensationnel. Ainsi, avec sa bande, Jules est le chef des premiers bandits de l’histoire à :
– utiliser l’automobile
– devenir célèbre grâce à une presse illustrée, en plein développement.
Doté d’une détermination obstinée, il est un insoumis qui fonctionne à son idée et selon son intuition.

En quête d’une reconnaissance sociale obtenue par les médias.

L’influence marquée de la Vierge et de la Balance provoque un sentiment d’infériorité et un sevrage affectif. Ainsi, Jules Bonnot est en quête de reconnaissance sociale.

En révolte contre la misère de la condition ouvrière, il se lance dans le banditisme sous couvert de la philosophie anarchiste. Son nom est associé à la bande et ses agissements tragiques largement diffusés par la presse lui donnent célébrité et puissance.

Il l’écrit dans son testament laissé à Choisy le Roi Je suis un homme célèbre. La renommée claironne mon nom aux quatre coins du globe, et la publicité faite par la presse autour de mon humble personne doit rendre jaloux tous ceux qui se donnent tant de peine pour faire parler d’eux et qui n’y parviennent point…

Voir aussi La bande à Bonnot (onglet travaux évènements)

Facebook
Twitter